Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Comment survivre au commerce de détail du vin

Comment survivre au commerce de détail du vin


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'ai récemment eu l'occasion de m'asseoir avec plusieurs amis qui travaillent dans des magasins de détail ici à New York. Au cours de plusieurs jours et de quelques longues conversations, j'ai commencé à penser à leur sort. Non seulement ils ont été assez malmenés par la conjoncture économique des dernières années, mais ils sont constamment confrontés à de nouveaux défis. Une meilleure disponibilité des vins sur Internet, l'approbation imminente du vin dans les supermarchés, la nécessité de suivre les demandes des médias sociaux (du maintien d'une présence sur Facebook et Twitter à la refonte de l'affichage et de la publicité en magasin), tout concourt à faire du commerce de détail un peu endroit effrayant aujourd'hui.

J'ai rassemblé quelques réflexions sur ce que les détaillants pourraient vouloir prendre en compte au cours de l'année 2012, mais je m'adresse également à vous tous. J'aimerais savoir ce que vous pensez de l'état du commerce du vin au détail. Que pensez-vous que les détaillants avant-gardistes devraient faire aujourd'hui pour s'assurer que leurs activités se développent demain ?

Et les détaillants, que pouvez-vous faire pour assurer votre survie continue ? Le premier point est si évident qu'il peut être facilement oublié.

1. N'oubliez pas que vous êtes dans le secteur des services

Cela semble évident, non? Mais à en juger par mon expérience, ce n'est pas toujours le cas. Je suis sûr que beaucoup d'entre vous pourraient répondre que vous êtes dans le secteur du vin, ce qui, bien que techniquement vrai, est une diversion dénuée de sens. Les ventes de vin au détail sont, par définition, des ventes de produits de base destinées aux consommateurs. Oui, une partie de ce rôle consiste à fournir une expertise, mais je constate souvent que les fondamentaux mêmes du commerce sont ignorés. Comme quoi? Qu'en est-il de la propreté, de la courtoisie et du respect ?

C'est aussi simple qu'à sa base. Gardez un magasin propre et bien organisé et les consommateurs auront probablement une meilleure opinion de vous.

Traitez les clients avec courtoisie, qu'ils achètent 5 $ ou 500 $ de gnôle. On ne peut vraiment pas juger un livre à sa couverture, et j'en suis la preuve !

Et respectez mon intelligence, s'il vous plaît. Je sais ce qu'est le vin bouchonné, et même le vin cuit, mais je reconnais que de nombreux consommateurs ne le savent pas. Lorsque ces consommateurs veulent retourner une bouteille, c'est souvent parce qu'ils ne l'aiment pas, et non à cause du défaut qu'ils prétendent détecter. Nous le savons, mais ce que je sais aussi de mes années dans la vente au détail, c'est qu'un pourcentage infime de vin est effectivement retourné. Combien peu ? D'après mon expérience, quelque part entre un dixième et quatre dixièmes de pour cent.

C'est encore beaucoup d'argent, des milliers de dollars sur chaque million de ventes, mais vous devriez en prendre le coup. Pas à cause des gens qui ne savent pas ce qu'est le vin bouchonné, mais à cause des gens qui le savent ! Traitez bien les amateurs de vin et les connaisseurs du vin et non seulement ils reviendront, mais ils feront connaître votre politique et votre attitude à leur égard. J'ai été la cible de bonnes et de mauvaises publicités, il ne fait aucun doute que je préfère voir.


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans s'engager ni acheter quoi que ce soit, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement envers les fournisseurs pour s'être plié aux caprices de ses concurrents à grande surface et ne pas avoir « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Les petits détaillants, tout simplement, ne peuvent pas rivaliser avec Walmart ou Amazon sur les prix et s'attendre à survivre, quelle que soit la façon dont vous le découpez. Comme Wild Creations, ils doivent rivaliser d'expérience.

L'un de mes exemples préférés de la façon dont un magasin de détail spécialisé rivalise d'expérience est Wonder Works de Charleston, en Caroline du Sud. Petite chaîne de quatre magasins de jouets, elle est dirigée par une entrepreneure dynamique et enthousiaste, Christine Osborne. Lorsque j'emmène rendre visite à mon fils de six ans, nous ne nous attendons pas à obtenir des offres d'un rack de liquidation. Nous nous attendons à avoir une expérience.

Voici cinq choses que les petits détaillants peuvent apprendre de Wonder Works afin de rivaliser sur autre chose que le prix.

1. Offrir des incitations

Lorsque vous entrez dans un magasin Wonder Works, il y a généralement quelqu'un avec un sourire éclatant pour vous accueillir et vous fourrer un jouet dans les mains. Les magasins sont petits, mais il y a toujours de la place pour déguster des produits et interagir avec les autres. C'est un terrain de jeu, et les enfants (et, il faut l'admettre, moi) l'adorent. De plus, Wonder Works organise régulièrement des événements, tels que des festivals en plein air, des ventes sur les trottoirs et des collectes de fonds pour encourager les gens à visiter.

2. Valeur de l'offre

Wonder Works ne cache pas le fait que les prix sont probablement plus élevés. Au lieu de cela, ils créent de la valeur en offrant une expérience lors de votre visite. De plus, les clients réguliers sont récompensés par des offres spéciales fréquentes par le biais de bulletins électroniques et de médias sociaux. Contrairement à la plupart des petits détaillants, ils font passer l'expérience avant la clé de voûte.

3. Différencier les produits

Parce que les grands détaillants prennent rarement des risques sur de nouveaux produits ou de nouveaux développeurs, les magasins spécialisés ont la première occasion d'offrir de nouveaux articles exclusifs. Wonder Works a été l'un des premiers magasins à proposer l'EcoAquarium de Wild Creations, et il continue d'être l'un de leurs produits les plus vendus. Aujourd'hui, c'est l'un des premiers magasins que nous engageons pour tester de nouveaux produits et idées.

4. Connectez-vous

Bien que Wonder Works soit encore petit en comparaison, ils proposent un catalogue de jouets et un site Web fantastiques pour soutenir l'expérience en magasin. Ce ne devrait être un secret pour personne que les achats en ligne continueront à devenir une méthode d'achat privilégiée. Offrir cette commodité à vos clients sera donc la clé du succès.

5. Aller sur les réseaux sociaux

Wonder Works excelle à attirer et, plus important encore, à retenir les fans, en particulier au niveau local. Un bulletin d'information ludique, des mises à jour constantes de leur site Web et de leurs canaux de médias sociaux, ainsi qu'un propriétaire omniprésent à Charleston et dans l'ensemble de l'industrie du jouet, garantissent que les clients et les fans sont constamment engagés. Quelle que soit la taille de votre entreprise de vente au détail, vous devez engager vos clients via les médias sociaux.

Pour toute petite entreprise, rivaliser avec de grands concurrents disposant de ressources beaucoup plus importantes est toujours intimidant. Pour les magasins de détail spécialisés, le défi est décuplé. Pour réussir, les propriétaires de commerces de détail doivent travailler dur. clair et simple. Christine Osborne de Wonder Works est l'une des personnes les plus travailleuses de l'industrie du jouet, mais s'il y a une chose que vous apprendrez d'elle et de Wonder Works, cela ne ressemble jamais à du travail !

Avez-vous une histoire à succès au sujet d'une petite entreprise de vente au détail qui bat tous les obstacles et réussit ? Merci de partager ci-dessous !


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans s'engager ni acheter quoi que ce soit, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement envers les fournisseurs pour s'être plié aux caprices de ses concurrents à grande surface et ne pas avoir « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Les petits détaillants, tout simplement, ne peuvent pas rivaliser avec Walmart ou Amazon sur les prix et s'attendre à survivre, quelle que soit la façon dont vous le découpez. Comme Wild Creations, ils doivent rivaliser d'expérience.

L'un de mes exemples préférés de la façon dont un magasin de détail spécialisé rivalise d'expérience est Wonder Works de Charleston, en Caroline du Sud. Petite chaîne de quatre magasins de jouets, elle est dirigée par une entrepreneure dynamique et enthousiaste, Christine Osborne. Lorsque j'emmène rendre visite à mon fils de six ans, nous ne nous attendons pas à obtenir des offres d'un rack de liquidation. Nous nous attendons à avoir une expérience.

Voici cinq choses que les petits détaillants peuvent apprendre de Wonder Works afin de rivaliser sur autre chose que le prix.

1. Offrir des incitations

Lorsque vous entrez dans un magasin Wonder Works, il y a généralement quelqu'un avec un sourire éclatant pour vous accueillir et vous fourrer un jouet dans les mains. Les magasins sont petits, mais il y a toujours de la place pour déguster des produits et interagir avec les autres. C'est un terrain de jeu, et les enfants (et, il faut l'admettre, moi) l'adorent. De plus, Wonder Works organise régulièrement des événements, tels que des festivals en plein air, des ventes sur les trottoirs et des collectes de fonds pour encourager les gens à visiter.

2. Valeur de l'offre

Wonder Works ne cache pas le fait que les prix sont probablement plus élevés. Au lieu de cela, ils créent de la valeur en offrant une expérience lors de votre visite. De plus, les clients réguliers sont récompensés par des offres spéciales fréquentes par le biais de bulletins électroniques et de médias sociaux. Contrairement à la plupart des petits détaillants, ils font passer l'expérience avant la clé de voûte.

3. Différencier les produits

Parce que les grands détaillants prennent rarement des risques sur de nouveaux produits ou de nouveaux développeurs, les magasins spécialisés ont la première occasion d'offrir de nouveaux articles exclusifs. Wonder Works a été l'un des premiers magasins à proposer l'EcoAquarium de Wild Creations, et il continue d'être l'un de leurs produits les plus vendus. Aujourd'hui, c'est l'un des premiers magasins que nous engageons pour tester de nouveaux produits et idées.

4. Connectez-vous

Bien que Wonder Works soit encore petit en comparaison, ils offrent un catalogue de jouets et un site Web fantastiques pour soutenir l'expérience en magasin. Ce ne devrait être un secret pour personne que les achats en ligne continueront à devenir une méthode d'achat privilégiée. Offrir à vos clients cette commodité sera donc la clé du succès.

5. Aller sur les réseaux sociaux

Wonder Works excelle à attirer et, plus important encore, à retenir les fans, en particulier au niveau local. Un bulletin d'information ludique, des mises à jour constantes de leur site Web et de leurs canaux de médias sociaux, ainsi qu'un propriétaire omniprésent à Charleston et dans l'ensemble de l'industrie du jouet, garantissent que les clients et les fans sont constamment engagés. Quelle que soit la taille de votre entreprise de vente au détail, vous devez engager vos clients via les médias sociaux.

Pour toute petite entreprise, rivaliser avec de grands concurrents disposant de ressources beaucoup plus importantes est toujours intimidant. Pour les magasins de détail spécialisés, le défi est décuplé. Pour réussir, les propriétaires de commerces de détail doivent travailler dur. clair et simple. Christine Osborne de Wonder Works est l'une des personnes les plus travailleuses de l'industrie du jouet, mais s'il y a une chose que vous apprendrez d'elle et de Wonder Works, cela ne ressemble jamais à du travail !

Avez-vous une histoire à succès au sujet d'une petite entreprise de vente au détail qui bat tous les obstacles et réussit ? Merci de partager ci-dessous !


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans rien engager ni acheter, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement à l'égard des fournisseurs qui s'étaient pliés aux caprices de ses concurrents à grande surface et n'avaient pas « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Les petits détaillants, tout simplement, ne peuvent pas rivaliser avec Walmart ou Amazon sur les prix et s'attendre à survivre, quelle que soit la façon dont vous le découpez. Comme Wild Creations, ils doivent rivaliser d'expérience.

L'un de mes exemples préférés de la façon dont un magasin de détail spécialisé rivalise d'expérience est Wonder Works de Charleston, en Caroline du Sud. Petite chaîne de quatre magasins de jouets, elle est dirigée par une entrepreneure dynamique et enthousiaste, Christine Osborne. Lorsque j'emmène rendre visite à mon fils de six ans, nous ne nous attendons pas à obtenir des offres d'un rack de liquidation. Nous nous attendons à avoir une expérience.

Voici cinq choses que les petits détaillants peuvent apprendre de Wonder Works afin de rivaliser sur autre chose que le prix.

1. Offrir des incitations

Lorsque vous entrez dans un magasin Wonder Works, il y a généralement quelqu'un avec un sourire éclatant pour vous accueillir et vous fourrer un jouet dans les mains. Les magasins sont petits, mais il y a toujours de la place pour déguster des produits et interagir avec les autres. C'est un terrain de jeu et les enfants (et, je l'avoue, moi) l'adorent. De plus, Wonder Works organise régulièrement des événements, tels que des festivals en plein air, des ventes sur les trottoirs et des collectes de fonds pour encourager les gens à visiter.

2. Valeur de l'offre

Wonder Works ne cache pas le fait que les prix sont probablement plus élevés. Au lieu de cela, ils créent de la valeur en offrant une expérience lors de votre visite. De plus, les clients réguliers sont récompensés par des offres spéciales fréquentes par le biais de bulletins électroniques et de médias sociaux. Contrairement à la plupart des petits détaillants, ils font passer l'expérience avant la clé de voûte.

3. Différencier les produits

Parce que les grands détaillants prennent rarement des risques sur de nouveaux produits ou de nouveaux développeurs, les magasins spécialisés ont la première occasion d'offrir de nouveaux articles exclusifs. Wonder Works a été l'un des premiers magasins à proposer l'EcoAquarium de Wild Creations, et il continue d'être l'un de leurs produits les plus vendus. Aujourd'hui, c'est l'un des premiers magasins que nous engageons pour tester de nouveaux produits et idées.

4. Connectez-vous

Bien que Wonder Works soit encore petit en comparaison, ils proposent un catalogue de jouets et un site Web fantastiques pour soutenir l'expérience en magasin. Ce ne devrait être un secret pour personne que les achats en ligne continueront à devenir une méthode d'achat privilégiée. Offrir à vos clients cette commodité sera donc la clé du succès.

5. Aller sur les réseaux sociaux

Wonder Works excelle à attirer et, plus important encore, à retenir les fans, en particulier au niveau local. Un bulletin d'information ludique, des mises à jour constantes de leur site Web et de leurs canaux de médias sociaux, ainsi qu'un propriétaire omniprésent à Charleston et dans l'ensemble de l'industrie du jouet, garantissent que les clients et les fans sont constamment engagés. Quelle que soit la taille de votre entreprise de vente au détail, vous devez engager vos clients via les médias sociaux.

Pour toute petite entreprise, rivaliser avec de grands concurrents disposant de ressources beaucoup plus importantes est toujours intimidant. Pour les magasins de détail spécialisés, le défi est décuplé. Pour réussir, les propriétaires de commerces de détail doivent travailler dur. clair et simple. Christine Osborne de Wonder Works est l'une des personnes les plus travailleuses de l'industrie du jouet, mais s'il y a une chose que vous apprendrez d'elle et de Wonder Works, cela ne ressemble jamais à du travail !

Avez-vous une histoire à succès au sujet d'une petite entreprise de vente au détail qui bat tous les obstacles et réussit ? Merci de partager ci-dessous !


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans s'engager ni acheter quoi que ce soit, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement envers les fournisseurs pour s'être plié aux caprices de ses concurrents à grande surface et ne pas avoir « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Les petits détaillants, tout simplement, ne peuvent pas rivaliser avec Walmart ou Amazon sur les prix et s'attendre à survivre, quelle que soit la façon dont vous le découpez. Comme Wild Creations, ils doivent rivaliser d'expérience.

L'un de mes exemples préférés de la façon dont un magasin de détail spécialisé rivalise d'expérience est Wonder Works de Charleston, en Caroline du Sud. Petite chaîne de quatre magasins de jouets, elle est dirigée par une entrepreneure dynamique et enthousiaste, Christine Osborne. Lorsque j'emmène rendre visite à mon fils de six ans, nous ne nous attendons pas à obtenir des offres d'un rack de liquidation. Nous nous attendons à avoir une expérience.

Voici cinq choses que les petits détaillants peuvent apprendre de Wonder Works afin de rivaliser sur autre chose que le prix.

1. Offrir des incitations

Lorsque vous entrez dans un magasin Wonder Works, il y a généralement quelqu'un avec un sourire éclatant pour vous accueillir et vous fourrer un jouet dans les mains. Les magasins sont petits, mais il y a toujours de la place pour déguster des produits et interagir avec les autres. C'est un terrain de jeu, et les enfants (et, il faut l'admettre, moi) l'adorent. De plus, Wonder Works organise régulièrement des événements, tels que des festivals en plein air, des ventes sur les trottoirs et des collectes de fonds pour encourager les gens à visiter.

2. Valeur de l'offre

Wonder Works ne cache pas le fait que les prix sont probablement plus élevés. Au lieu de cela, ils créent de la valeur en offrant une expérience lors de votre visite. De plus, les clients réguliers sont récompensés par des offres spéciales fréquentes par le biais de bulletins électroniques et de médias sociaux. Contrairement à la plupart des petits détaillants, ils font passer l'expérience avant la clé de voûte.

3. Différencier les produits

Parce que les grands détaillants prennent rarement des risques sur de nouveaux produits ou de nouveaux développeurs, les magasins spécialisés ont la première occasion d'offrir de nouveaux articles exclusifs. Wonder Works a été l'un des premiers magasins à proposer l'EcoAquarium de Wild Creations, et il continue d'être l'un de leurs produits les plus vendus. Aujourd'hui, c'est l'un des premiers magasins que nous engageons pour tester de nouveaux produits et idées.

4. Connectez-vous

Bien que Wonder Works soit encore petit en comparaison, ils offrent un catalogue de jouets et un site Web fantastiques pour soutenir l'expérience en magasin. Ce ne devrait être un secret pour personne que les achats en ligne continueront à devenir une méthode d'achat privilégiée. Offrir cette commodité à vos clients sera donc la clé du succès.

5. Aller sur les réseaux sociaux

Wonder Works excelle à attirer et, plus important encore, à retenir les fans, en particulier au niveau local. Un bulletin d'information ludique, des mises à jour constantes de leur site Web et de leurs canaux de médias sociaux, ainsi qu'un propriétaire omniprésent à Charleston et dans l'ensemble de l'industrie du jouet, garantissent que les clients et les fans sont constamment engagés. Quelle que soit la taille de votre entreprise de vente au détail, vous devez engager vos clients via les médias sociaux.

Pour toute petite entreprise, rivaliser avec de grands concurrents disposant de ressources beaucoup plus importantes est toujours intimidant. Pour les magasins de détail spécialisés, le défi est décuplé. Pour réussir, les propriétaires de commerces de détail doivent travailler dur. clair et simple. Christine Osborne de Wonder Works est l'une des personnes les plus travailleuses de l'industrie du jouet, mais s'il y a une chose que vous apprendrez d'elle et de Wonder Works, cela ne ressemble jamais à du travail !

Avez-vous une histoire à succès au sujet d'une petite entreprise de vente au détail qui bat tous les obstacles et réussit ? Merci de partager ci-dessous !


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans rien engager ni acheter, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement à l'égard des fournisseurs qui s'étaient pliés aux caprices de ses concurrents à grande surface et n'avaient pas « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Les petits détaillants, tout simplement, ne peuvent pas rivaliser avec Walmart ou Amazon sur les prix et s'attendre à survivre, quelle que soit la façon dont vous le découpez. Comme Wild Creations, ils doivent rivaliser d'expérience.

L'un de mes exemples préférés de la façon dont un magasin de détail spécialisé rivalise d'expérience est Wonder Works de Charleston, en Caroline du Sud. Petite chaîne de quatre magasins de jouets, elle est dirigée par une entrepreneure dynamique et enthousiaste, Christine Osborne. Lorsque j'emmène rendre visite à mon fils de six ans, nous ne nous attendons pas à obtenir des offres d'un rack de liquidation. Nous nous attendons à avoir une expérience.

Voici cinq choses que les petits détaillants peuvent apprendre de Wonder Works afin de rivaliser sur autre chose que le prix.

1. Offrir des incitations

Lorsque vous entrez dans un magasin Wonder Works, il y a généralement quelqu'un avec un sourire éclatant pour vous accueillir et vous fourrer un jouet dans les mains. Les magasins sont petits, mais il y a toujours de la place pour déguster des produits et interagir avec les autres. C'est un terrain de jeu, et les enfants (et, il faut l'admettre, moi) l'adorent. De plus, Wonder Works organise régulièrement des événements, tels que des festivals en plein air, des ventes sur les trottoirs et des collectes de fonds pour encourager les gens à visiter.

2. Valeur de l'offre

Wonder Works ne cache pas le fait que les prix sont probablement plus élevés. Au lieu de cela, ils créent de la valeur en offrant une expérience lors de votre visite. De plus, les clients réguliers sont récompensés par des offres spéciales fréquentes par le biais de bulletins électroniques et de médias sociaux. Contrairement à la plupart des petits détaillants, ils font passer l'expérience avant la clé de voûte.

3. Différencier les produits

Parce que les grands détaillants prennent rarement des risques sur de nouveaux produits ou de nouveaux développeurs, les magasins spécialisés ont la première occasion d'offrir de nouveaux articles exclusifs. Wonder Works a été l'un des premiers magasins à proposer l'EcoAquarium de Wild Creations, et il continue d'être l'un de leurs produits les plus vendus. Aujourd'hui, c'est l'un des premiers magasins que nous engageons pour tester de nouveaux produits et idées.

4. Connectez-vous

Bien que Wonder Works soit encore petit en comparaison, ils offrent un catalogue de jouets et un site Web fantastiques pour soutenir l'expérience en magasin. Ce ne devrait être un secret pour personne que les achats en ligne continueront à devenir une méthode d'achat privilégiée. Offrir cette commodité à vos clients sera donc la clé du succès.

5. Aller sur les réseaux sociaux

Wonder Works excelle à attirer et, plus important encore, à retenir les fans, en particulier au niveau local. Un bulletin d'information ludique, des mises à jour constantes de leur site Web et de leurs canaux de médias sociaux, ainsi qu'un propriétaire omniprésent à Charleston et dans l'ensemble de l'industrie du jouet, garantissent que les clients et les fans sont constamment engagés. Quelle que soit la taille de votre entreprise de vente au détail, vous devez engager vos clients via les médias sociaux.

Pour toute petite entreprise, rivaliser avec de grands concurrents disposant de ressources beaucoup plus importantes est toujours intimidant. Pour les magasins de détail spécialisés, le défi est décuplé. Pour réussir, les propriétaires de commerces de détail doivent travailler dur. clair et simple. Christine Osborne de Wonder Works est l'une des personnes les plus travailleuses de l'industrie du jouet, mais s'il y a une chose que vous apprendrez d'elle et de Wonder Works, cela ne ressemble jamais à du travail !

Avez-vous une histoire à succès au sujet d'une petite entreprise de vente au détail qui bat tous les obstacles et réussit ? Merci de partager ci-dessous !


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans rien engager ni acheter, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement à l'égard des fournisseurs qui s'étaient pliés aux caprices de ses concurrents à grande surface et n'avaient pas « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Les petits détaillants, tout simplement, ne peuvent pas rivaliser avec Walmart ou Amazon sur les prix et s'attendre à survivre, quelle que soit la façon dont vous le découpez. Comme Wild Creations, ils doivent rivaliser d'expérience.

L'un de mes exemples préférés de la façon dont un magasin de détail spécialisé rivalise d'expérience est Wonder Works de Charleston, en Caroline du Sud. Petite chaîne de quatre magasins de jouets, elle est dirigée par une entrepreneure dynamique et enthousiaste, Christine Osborne. Lorsque j'emmène rendre visite à mon fils de six ans, nous ne nous attendons pas à obtenir des offres d'un rack de liquidation. Nous nous attendons à avoir une expérience.

Voici cinq choses que les petits détaillants peuvent apprendre de Wonder Works afin de rivaliser sur autre chose que le prix.

1. Offrir des incitations

Lorsque vous entrez dans un magasin Wonder Works, il y a généralement quelqu'un avec un sourire éclatant pour vous accueillir et vous fourrer un jouet dans les mains. Les magasins sont petits, mais il y a toujours de la place pour déguster des produits et interagir avec les autres. C'est un terrain de jeu, et les enfants (et, il faut l'admettre, moi) l'adorent. De plus, Wonder Works organise régulièrement des événements, tels que des festivals en plein air, des ventes sur les trottoirs et des collectes de fonds pour encourager les gens à visiter.

2. Valeur de l'offre

Wonder Works ne cache pas le fait que les prix sont probablement plus élevés. Au lieu de cela, ils créent de la valeur en offrant une expérience lors de votre visite. De plus, les clients réguliers sont récompensés par des offres spéciales fréquentes par le biais de bulletins électroniques et de médias sociaux. Contrairement à la plupart des petits détaillants, ils font passer l'expérience avant la clé de voûte.

3. Différencier les produits

Parce que les grands détaillants prennent rarement des risques sur de nouveaux produits ou de nouveaux développeurs, les magasins spécialisés ont la première occasion d'offrir de nouveaux articles exclusifs. Wonder Works a été l'un des premiers magasins à proposer l'EcoAquarium de Wild Creations, et il continue d'être l'un de leurs produits les plus vendus. Aujourd'hui, c'est l'un des premiers magasins que nous engageons pour tester de nouveaux produits et idées.

4. Connectez-vous

Bien que Wonder Works soit encore petit en comparaison, ils offrent un catalogue de jouets et un site Web fantastiques pour soutenir l'expérience en magasin. Ce ne devrait être un secret pour personne que les achats en ligne continueront à devenir une méthode d'achat privilégiée. Offrir cette commodité à vos clients sera donc la clé du succès.

5. Aller sur les réseaux sociaux

Wonder Works excelle à attirer et, plus important encore, à retenir les fans, en particulier au niveau local. Un bulletin d'information ludique, des mises à jour constantes de leur site Web et de leurs canaux de médias sociaux, ainsi qu'un propriétaire omniprésent à Charleston et dans l'ensemble de l'industrie du jouet, garantissent que les clients et les fans sont constamment engagés. Quelle que soit la taille de votre entreprise de vente au détail, vous devez engager vos clients via les médias sociaux.

Pour toute petite entreprise, rivaliser avec de grands concurrents disposant de ressources beaucoup plus importantes est toujours intimidant. Pour les magasins de détail spécialisés, le défi est décuplé. Pour réussir, les propriétaires de commerces de détail doivent travailler dur. clair et simple. Christine Osborne de Wonder Works est l'une des personnes les plus travailleuses de l'industrie du jouet, mais s'il y a une chose que vous apprendrez d'elle et de Wonder Works, cela ne ressemble jamais à du travail !

Avez-vous une histoire à succès au sujet d'une petite entreprise de vente au détail qui bat tous les obstacles et réussit ? Merci de partager ci-dessous !


Comment survivre au commerce de détail du vin - Recettes

Il y a quelques mois, j'ai lu une conversation sur les forums de discussion de l'American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). Au cours de la discussion, la propriétaire d'un petit magasin de jouets se souvenait d'une conversation entre deux jeunes acheteurs qu'elle avait entendus dans son magasin. Le couple, en voyant un jouet qu'ils aimaient vraiment, s'est moqué du prix et a mentionné qu'ils avaient vu le même jouet chez un plus grand détaillant pour beaucoup moins cher. La propriétaire du magasin a autorisé le couple à partir sans s'engager ni acheter quoi que ce soit, puis s'est adressée aux forums de discussion pour exprimer son mécontentement envers les fournisseurs pour s'être plié aux caprices de ses concurrents à grande surface et ne pas avoir « aidé » les petits magasins spécialisés comme le sien.

En tant que co-fondateur de Wild Creations, développeur et fournisseur de jouets, j'ai contesté la discussion. Nous vendons à la fois aux petits et aux grands détaillants et, bien sûr, nous offrons de meilleurs prix en fonction du volume. C'est Business 101. Cependant, nous sommes nous-mêmes une petite entreprise et faisons face aux mêmes pressions sur les prix que les magasins de détail que nous approvisionnons. Je ne m'attendrais jamais à ce que nos fournisseurs nous traitent comme un organisme de bienfaisance, notre stratégie est donc de nous différencier sur autre chose que le prix.

Je suis choqué de voir combien de petits détaillants ne voient pas cette opportunité. Small retailers, quite simply, cannot compete with the likes of Walmart or Amazon on price and expect to survive, no matter how you slice it. Like Wild Creations, they need to compete on experience.

One of my favorite examples of how a specialty retail store competes on experience is Wonder Works of Charleston, South Carolina. A small chain of four toy stores, it is run by a vibrant and excitable entrepreneur, Christine Osborne. When I take my six-year old son for a visit, we don't expect to get deals from a clearance rack. We expect to have an experience.

Here are five things small retailers can learn from Wonder Works in order to compete on something other than price.

1. Provide Incentive

When you walk into a Wonder Works store, there is typically someone there with a bright smile to greet you and shove a toy in your hands. The stores are small, but there is always room to sample products and interact with others. It's a playground, and kids (and, admittedly, I) love it. As well, Wonder Works regularly holds events, such as outdoor festivals, sidewalk sales, and fundraisers to encourage people to visit.

2. Offer Value

Wonder Works doesn't hide the fact that prices are probably higher. Instead, they create value by providing an experience when you visit. As well, regular patrons are rewarded with frequent specials through e-newsletters and social media. Unlike most small retailers, they put experience ahead of keystone.

3. Differentiate Products

Because large retailers rarely take chances on new products or new developers, specialty stores have the first opportunity to offer exclusive new items. Wonder Works was one of the first stores to offer our Wild Creations' EcoAquarium, and it continues to be one of their best selling products. Now, they are one of the first stores we engage to test new products and ideas.

4. Get Online

Although Wonder Works is still small by comparison, they offer a fantastic toy catalogue and website to support the in-store experience. It should be no secret that online shopping will continue to become a preferred method of shopping, so offering your clients this convenience will be a key to success.

5. Go Social

Wonder Works excels at attracting and, more important, retaining fans, especially on a local level. A playful newsletter, constant updates to their website, and social media channels, and an owner that is ubiquitous in Charleston and throughout the toy industry, assures that customers and fans are engaged constantly. No matter how small your retail company, you need to be engaging your customers through social media.

For any small business, competing with large competitors with vastly greater resources is always daunting. For specialty retail stores, the challenge is ten fold. To succeed, retail business owners need to work hard. plain and simple. Wonder Works' Christine Osborne is one of the hardest working individuals in the toy industry, but if there is one thing you will learn from her and Wonder Works it never seems like work!

Do you have a success story about a small retail business that is beating the odds and succeeding? Please share below!


How to Survive the Wine Retail Business - Recipes

A few months ago, I read a conversation on the discussion boards of The American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). In the discussion, an owner of a small toy store was recollecting a conversation between two young shoppers she had overheard in her store. The couple, upon seeing a toy they really liked, scoffed at the price and mentioned that they had seen the same toy at a larger retailer for considerably less. The storeowner allowed the couple to leave without engaging or purchasing anything, and then took to the discussion boards to express her discontent with suppliers for bending to the whims of her big-box competitors and failing to "help" small specialty stores like hers.

As the co-founder of Wild Creations, a developer and supplier of toy products, I took issue with the discussion. We sell to both small and large retailers, and, sure, we give better pricing based on volume. It's Business 101. We are, however, a small company ourselves and deal with the same pricing pressures as the retail stores we supply. I would never expect our suppliers to treat us like a charity, so our strategy is to differentiate ourselves on something other than price.

I am shocked at how many small retailers fail to see this opportunity. Small retailers, quite simply, cannot compete with the likes of Walmart or Amazon on price and expect to survive, no matter how you slice it. Like Wild Creations, they need to compete on experience.

One of my favorite examples of how a specialty retail store competes on experience is Wonder Works of Charleston, South Carolina. A small chain of four toy stores, it is run by a vibrant and excitable entrepreneur, Christine Osborne. When I take my six-year old son for a visit, we don't expect to get deals from a clearance rack. We expect to have an experience.

Here are five things small retailers can learn from Wonder Works in order to compete on something other than price.

1. Provide Incentive

When you walk into a Wonder Works store, there is typically someone there with a bright smile to greet you and shove a toy in your hands. The stores are small, but there is always room to sample products and interact with others. It's a playground, and kids (and, admittedly, I) love it. As well, Wonder Works regularly holds events, such as outdoor festivals, sidewalk sales, and fundraisers to encourage people to visit.

2. Offer Value

Wonder Works doesn't hide the fact that prices are probably higher. Instead, they create value by providing an experience when you visit. As well, regular patrons are rewarded with frequent specials through e-newsletters and social media. Unlike most small retailers, they put experience ahead of keystone.

3. Differentiate Products

Because large retailers rarely take chances on new products or new developers, specialty stores have the first opportunity to offer exclusive new items. Wonder Works was one of the first stores to offer our Wild Creations' EcoAquarium, and it continues to be one of their best selling products. Now, they are one of the first stores we engage to test new products and ideas.

4. Get Online

Although Wonder Works is still small by comparison, they offer a fantastic toy catalogue and website to support the in-store experience. It should be no secret that online shopping will continue to become a preferred method of shopping, so offering your clients this convenience will be a key to success.

5. Go Social

Wonder Works excels at attracting and, more important, retaining fans, especially on a local level. A playful newsletter, constant updates to their website, and social media channels, and an owner that is ubiquitous in Charleston and throughout the toy industry, assures that customers and fans are engaged constantly. No matter how small your retail company, you need to be engaging your customers through social media.

For any small business, competing with large competitors with vastly greater resources is always daunting. For specialty retail stores, the challenge is ten fold. To succeed, retail business owners need to work hard. plain and simple. Wonder Works' Christine Osborne is one of the hardest working individuals in the toy industry, but if there is one thing you will learn from her and Wonder Works it never seems like work!

Do you have a success story about a small retail business that is beating the odds and succeeding? Please share below!


How to Survive the Wine Retail Business - Recipes

A few months ago, I read a conversation on the discussion boards of The American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). In the discussion, an owner of a small toy store was recollecting a conversation between two young shoppers she had overheard in her store. The couple, upon seeing a toy they really liked, scoffed at the price and mentioned that they had seen the same toy at a larger retailer for considerably less. The storeowner allowed the couple to leave without engaging or purchasing anything, and then took to the discussion boards to express her discontent with suppliers for bending to the whims of her big-box competitors and failing to "help" small specialty stores like hers.

As the co-founder of Wild Creations, a developer and supplier of toy products, I took issue with the discussion. We sell to both small and large retailers, and, sure, we give better pricing based on volume. It's Business 101. We are, however, a small company ourselves and deal with the same pricing pressures as the retail stores we supply. I would never expect our suppliers to treat us like a charity, so our strategy is to differentiate ourselves on something other than price.

I am shocked at how many small retailers fail to see this opportunity. Small retailers, quite simply, cannot compete with the likes of Walmart or Amazon on price and expect to survive, no matter how you slice it. Like Wild Creations, they need to compete on experience.

One of my favorite examples of how a specialty retail store competes on experience is Wonder Works of Charleston, South Carolina. A small chain of four toy stores, it is run by a vibrant and excitable entrepreneur, Christine Osborne. When I take my six-year old son for a visit, we don't expect to get deals from a clearance rack. We expect to have an experience.

Here are five things small retailers can learn from Wonder Works in order to compete on something other than price.

1. Provide Incentive

When you walk into a Wonder Works store, there is typically someone there with a bright smile to greet you and shove a toy in your hands. The stores are small, but there is always room to sample products and interact with others. It's a playground, and kids (and, admittedly, I) love it. As well, Wonder Works regularly holds events, such as outdoor festivals, sidewalk sales, and fundraisers to encourage people to visit.

2. Offer Value

Wonder Works doesn't hide the fact that prices are probably higher. Instead, they create value by providing an experience when you visit. As well, regular patrons are rewarded with frequent specials through e-newsletters and social media. Unlike most small retailers, they put experience ahead of keystone.

3. Differentiate Products

Because large retailers rarely take chances on new products or new developers, specialty stores have the first opportunity to offer exclusive new items. Wonder Works was one of the first stores to offer our Wild Creations' EcoAquarium, and it continues to be one of their best selling products. Now, they are one of the first stores we engage to test new products and ideas.

4. Get Online

Although Wonder Works is still small by comparison, they offer a fantastic toy catalogue and website to support the in-store experience. It should be no secret that online shopping will continue to become a preferred method of shopping, so offering your clients this convenience will be a key to success.

5. Go Social

Wonder Works excels at attracting and, more important, retaining fans, especially on a local level. A playful newsletter, constant updates to their website, and social media channels, and an owner that is ubiquitous in Charleston and throughout the toy industry, assures that customers and fans are engaged constantly. No matter how small your retail company, you need to be engaging your customers through social media.

For any small business, competing with large competitors with vastly greater resources is always daunting. For specialty retail stores, the challenge is ten fold. To succeed, retail business owners need to work hard. plain and simple. Wonder Works' Christine Osborne is one of the hardest working individuals in the toy industry, but if there is one thing you will learn from her and Wonder Works it never seems like work!

Do you have a success story about a small retail business that is beating the odds and succeeding? Please share below!


How to Survive the Wine Retail Business - Recipes

A few months ago, I read a conversation on the discussion boards of The American Specialty Toy Retailing Association (ASTRA). In the discussion, an owner of a small toy store was recollecting a conversation between two young shoppers she had overheard in her store. The couple, upon seeing a toy they really liked, scoffed at the price and mentioned that they had seen the same toy at a larger retailer for considerably less. The storeowner allowed the couple to leave without engaging or purchasing anything, and then took to the discussion boards to express her discontent with suppliers for bending to the whims of her big-box competitors and failing to "help" small specialty stores like hers.

As the co-founder of Wild Creations, a developer and supplier of toy products, I took issue with the discussion. We sell to both small and large retailers, and, sure, we give better pricing based on volume. It's Business 101. We are, however, a small company ourselves and deal with the same pricing pressures as the retail stores we supply. I would never expect our suppliers to treat us like a charity, so our strategy is to differentiate ourselves on something other than price.

I am shocked at how many small retailers fail to see this opportunity. Small retailers, quite simply, cannot compete with the likes of Walmart or Amazon on price and expect to survive, no matter how you slice it. Like Wild Creations, they need to compete on experience.

One of my favorite examples of how a specialty retail store competes on experience is Wonder Works of Charleston, South Carolina. A small chain of four toy stores, it is run by a vibrant and excitable entrepreneur, Christine Osborne. When I take my six-year old son for a visit, we don't expect to get deals from a clearance rack. We expect to have an experience.

Here are five things small retailers can learn from Wonder Works in order to compete on something other than price.

1. Provide Incentive

When you walk into a Wonder Works store, there is typically someone there with a bright smile to greet you and shove a toy in your hands. The stores are small, but there is always room to sample products and interact with others. It's a playground, and kids (and, admittedly, I) love it. As well, Wonder Works regularly holds events, such as outdoor festivals, sidewalk sales, and fundraisers to encourage people to visit.

2. Offer Value

Wonder Works doesn't hide the fact that prices are probably higher. Instead, they create value by providing an experience when you visit. As well, regular patrons are rewarded with frequent specials through e-newsletters and social media. Unlike most small retailers, they put experience ahead of keystone.

3. Differentiate Products

Because large retailers rarely take chances on new products or new developers, specialty stores have the first opportunity to offer exclusive new items. Wonder Works was one of the first stores to offer our Wild Creations' EcoAquarium, and it continues to be one of their best selling products. Now, they are one of the first stores we engage to test new products and ideas.

4. Get Online

Although Wonder Works is still small by comparison, they offer a fantastic toy catalogue and website to support the in-store experience. It should be no secret that online shopping will continue to become a preferred method of shopping, so offering your clients this convenience will be a key to success.

5. Go Social

Wonder Works excels at attracting and, more important, retaining fans, especially on a local level. A playful newsletter, constant updates to their website, and social media channels, and an owner that is ubiquitous in Charleston and throughout the toy industry, assures that customers and fans are engaged constantly. No matter how small your retail company, you need to be engaging your customers through social media.

For any small business, competing with large competitors with vastly greater resources is always daunting. For specialty retail stores, the challenge is ten fold. To succeed, retail business owners need to work hard. plain and simple. Wonder Works' Christine Osborne is one of the hardest working individuals in the toy industry, but if there is one thing you will learn from her and Wonder Works it never seems like work!

Do you have a success story about a small retail business that is beating the odds and succeeding? Please share below!


Voir la vidéo: Commander du Vin au Restaurant (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Holdyn

    À mon avis, vous commettez une erreur. Écrivez-moi dans PM.

  2. Skipper

    La vie est un tournant après la mort ; le fou est celui qui sort de la ligne.

  3. Akilkis

    L'excellent et dûment message.

  4. Vokora

    D'accord, ce message remarquable

  5. Storm

    Ce sont des informations amusantes.



Écrire un message